couv Groenlandlereve.jpeg

En septembre 2008, la NASA lâche quatre-vingt-dix canards en plastique dans le glacier Jakobshavn,au Groenland, pour étudier sa vitesse d’écoulement. Depuis, aucune nouvelle. Les coincoins ont disparu. Mais où diable sont-ils passés ? Sébastien Laurier, auteur, comédien et metteur en scène, a décidé de partir à leur recherche et d’enquêter sur place, une première fois en 2011, puis en 2018, dans ce très vaste pays qui cristallise tous les enjeux du réchauffement climatique. À l'image d'un coincoin perdu, guidé par les vents et les courants, il se laisse porter par l’aléatoire des rencontres et des découvertes pour faire avancer sa quête et observe la transformation de la civilisation traditionnelle inuite « du phoque » en celle « du canard en plastique » occidental. De lieux improbables en rencontres étonnantes, son journal de bord révèle alors toutes les fractures d'une société groenlandaise qui cherche sa place, tiraillée entre désir d'autonomie et colonisation économique. Mêlant volonté tenace d'un rêve de réenchantement et moments de doutes sur cette expédition utopique et absurde, ce récit nous fait découvrir avec humour et poésie la face immergée de ce territoire glacé.

Éditions Elytis, 2020

Ce nouveau voyage n'aurait pas été possible sans le soutien de l'IDDAC, agence culturelle de la Gironde, ALCA, l'agence du livre de la Nouvelle Aquitaine, Montsommet (+), Le Manguier (+).

Merci aux donateurs de la campagne de financement Proarti:

Dominique Soulance, Laetitia Solery, Alain Laurier, Nolwenn Merlet, Pascal Vannson, Alexandrine Civard-Racinai, Delphine Courmau, Jean-Baptiste Roux, Jimme Guye, Cécile Declercq, Jean-Luc Coudray, Hélène Declercq, Myriam Leroux, Marie Aure Cotta, Christophe Dabitch, Iñaki Sanudo, Stéphane Jacob.